Société des Régates de Brest

Club et école de voile depuis 1847

Historique

La SRB, souvent appelée la "Vieille Dame" est l'héritage d'un patrimoine maritime depuis 160 ans. Elle a connu des moments de Tempêtes, mais a su maintenir son cap (....) Aujourd'hui, notre club surfe toujours sur la vague du succès, avec toutes voiles dehors  !!! Embarquez avec nous !

Le palmarès du club.

 

Plus de 150 ans d'histoire

A la fin du XIX ème siècle, une grande mutation s'opère : la voile est remplacée par la vapeur, puis par les moteurs. Elle reste malgrè tout utilisée dans la plaisance et la compétition.

C'est à cette époque, et grace à l'évolution des travaux des medecins hygiénistes que l'océan revient au gout du jour. Après avoir déserté cet univers inquiétant et mystérieux, les brestois découvrent les joies balnéaires. Les régates en sont le prolongement.

C'est dans ces conditions privilégiées, et sous l'influances de citoyens souhaitant s'organiser autour de leur passion que la Société des Régates de Brest est céée, en mai 1847, sous la présidence d'un ancien maire de Brest, et sous le patronage du Prince de Joinville, fils de Louis Philippe, roi des Français. Elle est alors, après Le Havre (1838) et la baie de la Somme (1846), la troisième société des régates créée en France, et reste aujourd'hui l'un des plus vieux club de voile du monde !

Les premières régates se courrent le 30 juillet 1847 sur voiliers et avirons, présidées par le Capitaine de vaisseaux Le Grandais. Souvent accompagnées de musiques militaires et de remise des prix effectuées en grandes pompes au Cours Dajot, elles font les joies du public.

En 1848, la Société disparait du fait de la révolution et renait en 1865 sous le nom de "Société des Régates Brestoises".

Après avoir disparu en 1870 lors de la guerre contre l'Allemagne, la SRB renait en 1876 et organise les premières fêtes du Port de Commerce. Un réel engouement pour les épreuves sportives est observé. Dès 1891 et 1892 sont organisées les premières coupes de France courues à Brest.

En 1882, la municipalité et la Société Hippique Brestoise recréent la Société des Régates, que va dynamiser son président, le contre-Amiral Réveillère, l'un des fondateurs de la Caisse d'Epargne de Brest.

En 1900, la voile devient sport Olympique à Paris.

La Société des Régates fusionne en 1902 avec la Société Nautique Brestoise, des courses trans-rade sont organisées et connaissent un grand succès.

Installée à Poullic al Lor, la SRB déploie une activité intense entre les deux guerres.

En 1905, les régates organisées dans le cadre de la célébration de l'Entente cordiale avec le Royaume Uni sont un véritable succès.

A Brest, pendant la 2ème guerre mondiale, comme chaque événement politique majeur, la SRB doit fermer ses portes. En 1946, elle renaît une nouvelle fois de ses cendres dans une ville en ruine.

Mais elle connait ensuite dans les années 60 un fort développement de la voile de compétition au "Bassin des Yachts" (dans l'actuel Port de Commerce).

En 1958, la SRB prend une part très active à la Semaine Internationale de la Voile qui précède la course des grands voiliers. Après une assemblée générale extraordinaire, un certain nombre de sociétaires décident de constituer une nouvelle association : le Yacht Club de la Rade de Brest.

Avec le journal l'Aurore, la SRB organise les courses en solitaire Brest - Laredo - Pornic et Brest - Santander - Pornic qui eurent un retentissement national. Il s'agit de la génèse de la célèbre Solitaire du Figaro.

En 1961, la ville de Brest décide de créer un port de plaisance au Moulin Blanc. La SRB connait dans les années 60 un fort développement de la voile de compétition au "Bassin des Yachts" (dans l'actuel Port de Commerce).

En 1967, le premier diplôme permettant l'encadrement est créé. Dès l'année suivante sera créé le Brevet d'Etat de Moniteur de voile. C'est le début de la professionnalisation.

En 1972, après avoir installé un chalet sur la plage du Trez Hir (1968) pour ses activités d'été, la SRB construit des locaux sur le terre-plein du tout nouveau Port de plaisance du Moulin Blanc. L'école de voile devient alors permanente.

En 1972, ce sont aussi les débuts de la planche à voile. Les véliplanchistes, mal acceptés dans le monde des croiseurs, se regroupent dès 1975 en créant les Crocodiles de l'Elorn.

La Finn Gold Cup est organisée par la SRB en 1973 par la SRB. Le championnat du Monde de Finn est alors la régate la plus prestigieuse au monde. Le vainqueur est Serge Maury, également champion olympique.

Progressivement en France, une nouvelle forme de pratique de la voile se développe. La voile se veut accessible à un plus large public.

En 1976, la SRB subi de graves difficultés financières, elle cède sa licence IV au Grand Pavois (actuel Tour du Monde) et ses locaux à la ville de Brest.

En 1978, l'USAM, alors sous l'égide de la Marine s'installe au port de plaisance, suivi du Canoe Cayak Brestois.

Le centre nautique municipal est inauguré en 1980. Les différents clubs sont logés dans des mobil-homes, le long du centre nautique.

                

La médaille d'Or de Nicolas Hénard et Jean-Yves Le Déroff en Tornado aux Jeux Olympiques de Séoul en 1988 est une immense fierté pour le club. Cette performance convaincra les élus brestois de l'importance de développer l'apprentissage de la voile à Brest, loisir et compétition. Le Club a retrouvé sa place de leader national, classé 6 fois 2ème club français. Le titre de champion olympique de Jean-Yves Le Deroff et Nicolas Hénard renforce un palmarès déjà très important.

En 1993, les clubs s'installent dans la toute nouvelle Maison du Nautisme.

En 2001, la SRB organise en Rade de Brest le Championnat d'Europe de 49er.

A nouveau confrontée à des difficultés financières en 2002, la SRB se dote d'un nouveau bureau directeur qui fait reprendre au Club un bon cap, avec l'aide des sociétaires, de partenaires extérieurs et du travail de tous.

La SRB organise en 2005 le Championnat du Monde de 420 qui voit s'affronter 160 bateaux représentant 23 nations.

En 2006, la SRB se classe 3ème Club français en Dériveur.

Arnaud Pesson est élu président en 2007.

En 2008, la première édition de l'UNIRACE, championnat de france universitaire en Open 5.70, préfigure un partenariat de fonctionnement entre l'UBO et la SRBrest.

La SRBrest se voit confier l'organisation du championnat du monde de la Classe Europe en 2009.

En 2011, la SRB développe et met en place un club des partenaires; objectif : fédérer des entrepreneurs locaux autour du projet associatif de la SRB.

Jérôme Viel est élu président en 2013.

Et l'histoire continue !